La Petite Lumière

On a découvert Grégory Panaccione il y a une dizaine d’année avec Toby mon ami, une ode aux liens ancestraux qui unissent les hommes aux chiens. Les deux protagonistes de l’album deviendront des figures récurrentes de l’œuvre à venir, parcourant l’un comme l’autre par intervalle – le gros homme ou le bâtard affolé – les projets très différents auxquels se mesurera Panaccione, en tant qu’auteur de bande dessinée touche-à-tout et débordant d’énergie à travers son médium d’expression favori.
Voici La Petite Lumière, qui se présente comme une œuvre de l’accomplissement. Année après année Panaccione s’est profilé comme un dessinateur virevoltant et un vibrant aquarelliste. La fusion entre le trait et le pinceau parvient à son apogée dans ce nouveau livre. L’auteur y dresse le portrait d’un vieil homme ayant décidé de se retirer du monde pour vivre en semi-autarcie dans un hameau abandonné en montagne. Un cadre d’une profonde beauté, en plein cœur d’une nature austère et sauvage. Là, le soir, assis à la terrasse, l’homme contemple les massifs qui lui font face, et où semble briller, nuit après nuit, une étrange petite lumière qui attire régulièrement son attention, jusqu’à ne plus pouvoir quitter son esprit.
C’est décidé, demain il ira dans sa direction. Il ira chercher un passage vers cet endroit camouflé, pour découvrir l’origine de cette lueur mystérieuse.
Vers quel abîme notre solitaire est-il attiré malgré lui ?
A ce stade de l’histoire, tout n’est affaire que de curiosité. Mais une fois le passage découvert, le récit va prendre une autre tournure, carrément fantastique. Panaccione est particulièrement friand de ce genre de bifurcation, ou le quotidien se met à obliquer vers le rêve. L’adaptation de la nouvelle de Moresco lui va comme un gant, il nous y guide comme sur son propre chemin, s’en va remonter jusqu’à l’enfance et s’aventurer en des contrées plus enfouies, aux frontières du réel et de l’inconscient de notre héros perdu.
//YZ 2023

La Petite Lumière
Gregory Panaccione, d’après le roman d’Antonio Moresco
Delcourt 2023
246 p
9782413075929