home bd photo art archi etc galerie forum

El Borbah

Que n'a-t-on entendu dire de la bande dessinée, une sous-culture populaire qui véhicule un lan-gage débilitant et infantilisant.

Peut-être qu'après la lecture d'El Borbah, doit-
on se rendre à l'évidence. Eh oui, hélas, mille fois hélas, la bande dessinée constitue bien une lecture de fort mauvais goût, juste bonne pour les cancres, les écervelés, les timides, les nevrosés, les lobotomisés de notre civilisation décadente des masse-médias.

Ô El Borbah, que ta vulgarité, ta bêtise, ta méchanceté et ta laideur sont profondes !

Il faudrait vraiment expliquer à des personnes qui sont prêtes à l'entendre que les aberrants petits polars qui composent ce recueil, derrière leur vacuité apparente en disent plus long que n'importe quoi sur la détériorisation du rêve amériain. Que les feuilletons de science-fiction bon marché qui composent ce livres cachent des trésors bien enfoui de demain, les candides splendeurs du quotidien. Que derrière la gros-siéreté de ce bouquin aux couleurs criardes se révèle une perle de l'underground, un véritable argus du vocabulaire argotique, d'une valeur inestimable.

Par Charles Burns le maître de Black Hole !


 

 

El Borbah
Charles Burns
Cornélius solange 2008
ISBN 9782915492552
90 p. n/b
39.60FS

Z / 15.04.08

retour
coup de coeur
sélection
liste
affiches et portfolio
collection
figurines
films