home bd photo art archi etc galerie forum

Katharine Cornwell

Il y a une complémentarité évidente entre le dessin de Marc Malès, d'une parfaite élégance, et le genre traité ici, celui du drame sentimental, sur fond de décor hollywoodien des années trente.
Une affinité naturelle pour une époque, un style, une ambiance.
Grosses Ford noires et brillants costumes.
Soirées enfumées sur un air de jazz.

En noir et blanc.

Délicieusement vintage.

On se croirait au cinéma, au milieu des grandes actrices de légende, croquées par un illustrateur qui sait mieux que personne rendre le capiteux côté glamour des femmes de l'époque; par la vertu de son trait qui marie la souplesse à un dynamisme particulier, une forme de manié-
risme élancé.
Un vocabulaire esthétisant, idéal pour dépeindre un milieu social dont les rapports sont fondés sur les règles tyranniques de l'apparence.

Ici, la complémentarité avec le 7ème art est manifeste à plus d'un titre.

Mais c'est aussi au théâtre que l'auteur va vouloir faire référence, en jouant sur le décalage subtil entre la pièce L'Etrange Intermède, de Eugène O'neill et la vie de l'interprète principale du rôle, Katharine Cornwell. Un télescopage par-faitement réussi, qui fonctionne beaucoup par l'usage du plan rapproché, des éclairages tran-chés et de la prééminence des dialogues.

Ceux-ci vont nous tenir en haleine tout au long de l'irrémédiable descente aux enfers à laquelle notre troublante héroïne est condamnée.

Malès redonne ses lettres de noblesse à la tragédie classique.

 


 

 

Katharine Cornwell
Marc Malès
Les Humanoïdes Associés 2007
ISBN 9782731619195
140 p. n/b
26.50FS

Z / 15.01.07

retour
coup de coeur
sélection
liste
affiches et portfolio
collection
figurines
films