home bd photo art archi etc galerie forum

Faire semblant c'est mentir

A lire ce livre, on éprouve un peu la même sensation qu'en écoutant un disque de Cat Power. On sent qu'on est face à quelque chose d'éminemment fragile et sensible. Un rien et le ressort qui tend ces quelques bouts de mémoire peut se distendre et rompre.
On comprend rapidement qu'on est face à quelqu'un qui parle ouvertement de blessures
qui n'ont pas encore forcément cicatrisé.
Une enfance traumatisante et des relations écorchées avec le père et la mère, alcooliques caractérisés.

Tout ceci est jeté de manière assez brute, avec un sentiment d'urgence, une générosité et un investissement personnel total. Graphiquement ça passe des coups de tronçonneuse aux ren-dus de matières délicats. Un laboratoire d'expé-rimentation, de tâtonnement, de superposition. Du travail en couche. Effacer rajouter.
Au feeling.
Jusqu'à ce qu'enfin on estime ne plus mentir.

A l'instar de la diva américaine qui doit parfois s'en prendre à 3 fois pour aller au bout d'une chanson en concert, tellement la chose lui brûle le coeur, Dominique Goblet à mis douze ans pour pouvoir coucher définitivement sur papier ces moments essentiels.

 

 

Faire semblant c'est mentir
Dominique Goblet
L'Association 2007
ISBN 978-2-84414-233-7
140 p. coul
57.00FS

Z / 15.08.07

retour
coup de coeur
sélection
liste
affiches et portfolio
collection
figurines
films