home bd photo art archi etc galerie forum

Le Char de l'Etat dérape sur le sentier de la guerre

Encore une réédition tout à fait exceptionnelle cette année, autant par son côté inattendu que par sa coïncidence avec la parution du troisième volume du Photographe de Guibert.
Un truc qui tombe à point nommé, comme un rappel à l'ordre à l'encontre de tous les "vas-en-guerre" à la mémoire un peu trop courte.

C'est en 1987 que paraît initialement chez Casterman ce titre qui oscille entre fable humouristique et reportage documentaire sur le thème de l'occupation de l'Afganisthan par les soviétiques. Il passe assez inaperçu à l'époque.

Aujourd'hui, vingt ans plus tard, on mesure mieux l'étendue du drame. Si certains acteurs ont été remplacés, le canevas reste toujours lamentablement identique.
C'est le théâtre de la sale guerre qui ne désemplit pas.

Et comme F'Murrr n'aime pas parler des choses au premier degré, il le fait par les chemins dé-tournés qui sont les siens.
Un peu comme un prolongement du Génie des Alpages, Le Char de l'Etat est constitué de plusieurs séquences qui se chevauchent, met-tant en scène les protagonistes de chaque camp auquels se mèlent chiens, chats, cha-meaux, moutons bien sûr, jusqu'à ce que le paysage lui-même apporte son touche à cette sinistre farce.

Quand les mines anti-personnelles sont trans-
formées en blagues-à-tabac, les envahisseurs en animaux de compagnie et les montagnes en linguistes psycho-rigides, c'est du F'Murrr "pur jus" qui rajoute de l'absurde à l'absurde, pour mieux mettre le doigt sur ce qui n' a pas été
dit, déjouer les a priori et apporter un éclairage moins formaté que celui distillé par les médias.

Rarement l'expression qui dit que le rire est la politesse du désespoir n'as trouvé meilleur objet auquel s'appliquer.

 

 

Le Char de l'Etat dérape sur le sentier de la guerre
F'Murrr
Vertige Graphic 2006
ISBN 2-84999-028-0
62 p. n/b.
29.30FS

Z / 25.07.06

retour
coup de coeur
sélection
liste
affiches et portfolio
collection
figurines
films